Que penser des labels RSE ?

Définition RSE Entreprise RSE exemple

La norme ISO 26000 est la norme de référence de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise, la RSE. Contrairement à toutes les autres normes du système ISO, elle n’est pas certifiable.

C’est pourquoi il existe des labels RSE divers et variés qui sont basés sur cette norme. On peut les répartir en 4 catégories :

  • Les labels généralistes,
  • Les labels sectoriels,
  • Les labels spécifiques,
  • Et les questionnaires d’évaluation.

Chacun a des spécificités et en fonction de vos donneurs d’ordres ou de vos partenaires, votre choix peut pencher sur l’un ou l’autre de ceux-ci.

Les labels généralistes

Les plus connus sont B-Corp, le label Engagé RSE de l’AFNOR et le Label LUCIE. Il en existe d’autres, par exemple le Label PME+, spécifique à cette taille d’entreprise.

J’attire votre attention sur le fait que contrairement aux autres labels, le label RSE B-Corp est basé sur le BIA, Business Impact Assessment et non sur la norme ISO 26000.

Carenews a fait un excellent tableau récapitulant les variations de chaque option.

Les labels sectoriels

Ces labels ont été développés par un secteur d’activité spécifique pour répondre à des problématiques communes aux structures de ce secteur.

  • Les coopératives agricoles peuvent recevoir le label Coopérative So Responsable de Coop de France,
  • Les imprimeries celui de Print Ethic,
  • Les vignerons celui des Vignerons Engagés,
  • Les entreprises agroalimentaires et agricoles celui de Demain la Terre.

Il en existe bien d’autres qui répondent aux enjeux RSE des structures d’une activité spécifique, et sont parfois portés par les syndicats de branches, des fédérations ou des associations professionnelles.

Les labels spécifiques

Ces labels ciblent une thématique particulière qui rentre dans la RSE.

  • Le label Numérique Responsable avec ses 2 niveaux d’engagement,
  • Le label Relation fournisseur et Achat responsable,
  • Les labels Diversité et Egalité professionnelle,
  • Great Place To Work et Positive Workplace sur les sujets du bien-être et de la qualité de vie au travail.

Les questionnaires d’autoévaluation

Ces questionnaires sont un moyen de vous situer dans votre engagement RSE. Qu’ils soient complétés de votre propre initiative ou que la demande vienne de vos donneurs d’ordre, ces questionnaires vous permettent de vous situer par rapport aux autres acteurs de votre secteur d’activité.

  • Ecovadis est le plus connu et peut être complété de façon volontaire ou en réponse à une demande,
  • Acesia, la plateforme d’E-Engagé RSE de l’AFNOR, est le premier niveau d’engagement et vous indique la maturité de votre politique RSE par rapport à la norme ISO 26000,
  • Valorise, tourné vers les fournisseurs et distributeurs de la grande distribution.

Alors, que penser de ces labels RSE ?

Ainsi, la labellisation est une étape de crédibilisation de votre démarche auprès de vos parties prenantes. De mon point de vue, elle intervient après une réflexion sur votre stratégie RSE et un travail sur les actions concrètes votre démarche RSE.

Ces démarches sont coûteuses en temps et en énergie et parfois, une démarche RSE concrète vaut mieux qu’un label.

Certains labels sont plus crédibles que d’autres et si vous souhaitez vous lancer dans cette démarche de labellisation, je vous conseille d’être aidé·e dans votre choix par un regard extérieur.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci de votre inscription !

Vous voulez en savoir plus nos accompagnements en RSE ?